Lun. May 20th, 2024

« C’est une étape du Tour du Pays basque, mais avec des coureurs du Tour de France. » Samedi 1em juillet, esos minutos antes de que el pelotón no tomara el départ de la 110Y Grande Boucle, à Bilbao (Espagne), Philippe Mauduit anticipa que el estreno será journée de l’épreuve ne serait pas de tout repos. A modo de mise en bouche, los 176 coureurs devaient recorren 182 kilómetros con cinco dificultades de repertorio en las rutas escarpées et sinueuses de la région. Y el director deportivo del Groupama-FDJ de résumer: sur l’épreuve printanière, « ils sont dix à pouvoir jouer la gagne. Allí, de 176 morts de faim ».

A beginr par les jumeaux Yates, qui offernt à cette edition 2023 sa première belle histoire. A su llegada, Adam devance Simon (Jayco-AlUla) de quatre secondes, après avoir passé les huit derniers kilomètres en duo à l’avant. De quoi ravir leurs parents, qui suivent le group cette année en camper : leurs fils réalisent le premier double d’une sibling sur l’épreuve depuis Andy et Fränk Schleck en 2011 ; avant eux, seuls Henri et Francis Pélissier avaient réalisé cette prouesse. Adam prend au passage sa revanche sur son frère qui l’avait devancé il ya dix ans lors de la 5Y Étape du Tour de l’Avenir.

Revive la etapa: Adam Yates premier maillot jaune, après sa victoire devant son frère jumeau Simon à Bilbao

La selección británica de Tadej Pogacar en Emiratos Árabes Unidos consigue la primera victoria de su carrera en una Gran Vuelta y entrega el maillot amarillo. Le natif de Bury, dans le nord de l’Angleterre, l’avait déjà porté colgante cuatro días, en 2020; maíz cette fois est » un poco diferente «Lo confieso. « La dernière fois, c’était l’année du Covid-19, Julian Alaphilippe [alors leader au général] avait écopé d’une pénalité et je l’avais récupéré. Ahí, j’ai vraiment l’impression de le mériter. »

Un autre coureur a levé les bras en la época de franchir la ligne: Tadej Pogacar. Le Slovène ne term que troisième, mais, explique-t-il, un large sourire aux lèvres, « C’est une victoire d’équipe et c’est comme si j’avais gagné, c’est un sentiment encore meilleur. Todo el año, les gars travaillent pour me ». Le double vainqueur du Tour n’a pas fait mystère de sa volonté de récupérer sa couronne, cédée l’an passé à Jonas Vingegaard, et sue ambizioni non sont pas étrangères au succès de son équipier.

Lea también Tour de Francia 2023: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Tadej Pogacar y Jonas Vingegaard, un duelo au goût de revanche

« La tactique était simple, on voulait amener Tadej en buena posición au pied des dernières côtes », un dévoilé Adam Yates. Et dans l’ultime ascension, the côte de Pike (2 kilómetros al 10 %), los Emiratos Árabes Unidos a accéléré. En ruta negra del mundo –o mayoritariamente naranja con los colores de la formación local Euskaltel-Euskadi–, Pogacar s’est détaché, seguida en un tiempo de estreno por Vingegaard y el francés Victor Lafay (Cofidis). Puis, son équipier britannique a profité d’un regroupement à l’avant, au début de la plongée vers Bilbao, pour s’exfiltrer.

Il vous reste 55,49% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.