Lun. Jun 17th, 2024

France s’est imposée 2-1 face à l’Italie (mi-temps : 1-1) lors de son premier match de l’Euro Espoirs 2023, jeudi à Cluj en Roumanie, lançant ainsi parfaitement un tournoi où elle nourrit de big ambiciones

Respetando la voluntad del leur sélectionneur, Sylvain Ripoll, les Bleuets ont pris le contrôle du ballon et frappé les premiers. Desde el minuto 22e, le Rennais Arnaud Kalimuendo, qui sort d’une saison mitigée avec son club, a ouvert le score d’une superbe talonnade, trompant le défenseur italien à ses basques et le gardien aversive Marco Carnesecchi.

Colectivo Face à la force française, ilustrado por una acción de formación 100% lionesa (26e), l’Italie a procédé en contres et s’en est remise aux coups de pied arrêtés millimétrés de son capitaine et maître à jouer Sandro Tonali.

A la demi-heure de jeu, el medio milanés a tiré lui-même un coup franc qu’il venait de provoquer après une faute de Kouadio Koné et a placé le ballon sur la tête de Pietro Pellegri, dominando a Niels Nkounkou y Pierre Kalulu.

Lucas Chevalier decidió en les peros

Mais la France a repris sa marche en avant en seconde période, grâce aux raids solitaires de Khéphren Thuram notamment, usant physiquement la défense italienne.

C’est sur l’un de ces raids justement, mené cette fois par Amine Gouiri que Bradley Barcola, juste avant d’être remlacé, a chipé le ballon dans les pieds de Destiny Udogie. Dans la surface et seul face au gardien italien, l’attaquant lyonnais n’a eu aucun mal à redonner l’avantage aux siens (2-1, 62e).

Avec l’énergie du désespoir, les’Azzurrini’ont lancé leur dernière force à l’assaut du ma français, mais se sont heurtés à an excellent Lucas Chevalier préféré à Illan Meslier, d’ordinaire titulaire.

Le gardien lillois, révélation de la saison, a effectué un triple arrêt en tout fin de partie pour sécuriser la victoire française.

Del Boletín de noticias

«París 2024»

«Le Monde» descifra las noticias y partidos de los Juegos Olímpicos y Paralímpicos de 2024.

Inscribirse

Sylvain Ripoll (seleccionador del Equipe de France Espoirs): « J’estime qu’on a géré intelligemment la partie sur le plan tactique. Les joueurs ont été exemplaires par rapport à ce que l’on avait prévu. Le dernier quart d’heure a été très difficile pour nous, mais sur la physinomie du match, sur sa globalé, cette victoire ne me parait pas imméritée. El escenario m’a plu con des joueurs capacis de faire les esfuerzos qu’ils ont faits en fin de match, capacis de souffrir comme ils l’ont fait. »

La France informa donc le premier shock de cet Euro et s’offre l’un des favoris de la compétition. Lors de sa deuxième rencontre, Francia se enfrentará a Noruega dimanche dans le second stade de Cluj (20h45).

Le Monde con AFP