Sáb. Mar 2nd, 2024

Comme d’habitude, Johann Zarco (Ducati-Pramac) a réalisé un départ médiocre, comme d’habitude, il a terminé en boulet de canon et, comme d’habitude, the term sur le podium. Sur le circuit du Sachsenring, à Hohenstein-Ernstthal, el francés pilote a décroché, dimanche 18 juin, la troisième place du Grand Prix d’Allemagne, septième manche du championnat de MotoGP. C’est son quatrième podium cette saison, le troisième de suite.

Le Français, qui a battu notamment le meilleur tour en Course (1’21»225), a bénéficié de la chute de Brad Binder dans le 19Y Excursiones. Il fait coup double puisqu’il passe aussi devant le Sud-africain au Classement du championnat du monde. Il est désormais quatrième, a 51 puntos del líder, el italiano Francesco Bagnaia (Ducati).

Lea también: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. MotoGP: la saga Ducati, comentario l’écurie italienne a damé le pion aux grosses cylindrées nippones

Comme la veille lors de la course sprint –un nuevo formato de carreras de raccourci que precede a désormais chaque Grand Prix–, logró pelear al borde del español Jorge Martin (Ducati-Pramac). Le mano à mano entre les two riders a été d’autant plus intenso qu’ils disposent de la même machine, la Ducati Desmosedici 2023, última evolución de la moto la plus rapide du meseta.

Le « Martinator », gran premio del fin de semana

La firma de Bologna a de nouveau réalisé un tir groupé en s’adjugeant les cinq premières place (et huit des neuf premières). Si la saison est encore longue, le titre constructeur lui est promis. Rien n’est joué, en revanche, pour celui des pilotes. Bagnaia tiene 16 puntos de ventaja sobre Martin.

El « Martinador » – c’est son surnom – est le grand gagnant du weekend. A los 25, la s’affirma de plus en plus comme un sérieux rival pour l’Italia de l’écurie officielle Ducati. Con solo 34 puntos, otro italiano, Marco Bezzecchi (Ducati-VR46), también puede reclamar la muerte por lesión por el título.

Johann Zarco, qui a pris la cinquième place de la course sprint la veille, peut légitimement viser une place dans les trois ou quatre premiers au Classement cette année. Ce qui serait son meilleur résultat en sept saisons de MotoGP, puisqu’il n’a jamais réussi à faire mieux que 5Yen 2021. Il peut surtout entretenir l’ambition de reporter une première victoire en Grand Prix, lui qui n’a jamais gagné la moindre course depuis qu’il évolue dans la catégorie reine de la vitesse.

Lee el retrato: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Au Mans, Johann Zarco en busca de su primera victoria en MotoGP

L’autre français du plateau, Fabio Quartararo, n’a pu faire mieux que treizième au Sachsenring, après avoir terminé seizième la veille du sprint. En desventaja por la falta de potencia de la Yamaha, il n’a jamais été en mesure de se mêler à la lutte pour la victoire. Una situación repetitiva en curso. Le Niçois n’a obtuvo qu’un podium cette saison, une troisième place au Grand Prix des Amériques, en Austin, el 16 de abril.

Le champion du monde 2021 anunció, el sábado 10 de junio, el final de su colaboración con Éric Mahé, hijo agente depuis 2016. Esta última oferta se negoció con la prolongación del contrato chez Yamaha en 2022. Quartararo est lié à l’écurie japonaise jusqu’à end 2024.