Sáb. Mar 2nd, 2024

Dans un an jour pour jour, el Mosa será el centro de todas las miradas. C’est en tout cas ce qu’espèrent les élus de ce département rural de l’est de la France. Samedi 29 de junio de 2024, el relais de la flamme olympique sera meusien et fera étape à Verdun. C’est désormais officiel, et il était temps, à en croire Philippe Colson: «Le vrai travail va pouvoir beginr! »tirar la asesor del presidente del consejo departamental y promotor del proyecto depuis plus d’un an.

La révélation des départements et des villes étapes du relais – qui traversera la France pendant près de trois mois, du 8 mai au 26 juillet 2024 – devait rester l’apanage du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojop), les élus locaux étant priés de garder le silent jusque-là. Après l’annonce officielle en grande pompe le 23 juin, les maires meusiens ont, à leur tour, pu détailer les sites traversés dans leur département lors d’un point presse, jeudi 29 juin, à Bar-le-Duc.

Sin gran sorpresa, et selon le modèle établi par Paris 2024, les Meusiens pourront voir la flame à sept endroits au cours de la journée : les trois villes les plus peuplées (Commercy, Bar-le-Duc et Verdun) et quatre autres lieux emblemtiques (Gondrecourt-le-Château, le lac de Madine, le champ de bataille de Verdun et de Montmédy). Dos convois s’élanceront en parallèle et sur chaque «segmento», el parcours du relais fera entre 1 km y 7 km.

« Notre imperatif premierexplique Matthieu Etancelin, gerente del parque de relais de llamas de París 2024 a cargo del Mosa, est que la flame olympique s’allume cada velada a las 19 h 30 précises sur le site de célébration de la ville étape. A partir de là, su construit à rebours le routeurs des deux convois sur la journée. Tout est chronométré et doit être optimisé: le relais lui-même sur chaque segment – ​​on compte environ quatre minutes pour que chaque relayeur parcourt les dos cents mètres qu’il sera charge de couvrir –, mais aussi les temps de transfert Vierta más confianza en dos sitios. »

Le choix de Verdun comme ville étape n’a pas fait débat

El ossuaire de Douaumont, sur le champ de bataille de Verdun, será probablemente el un des lieux emblématiques du passage de la flamme olympique dans la Meuse en junio de 2024.

Si les discusiones entre París 2024 y el departamento en el debut il ya plus d’un an, le choix des sites et l’ordre de Passage ont été affinés ces dernières semaines. Une première journée de repérage a eu lieu dans la Meuse à la mi-avril para abordar las rutas previstas para la réalité du terrain.

A bord du van aux couleurs de la Meuse, Matthieu Etancelin y Gilles Leforestier, conseiller sportif du département, ont sillonné les quatre principaux sites du centre de la Meuse. Lieux d’intérêt, largeur des route, hauteur des porches o taille des parkings pour accueillier les nameux vehicules qui component les convois, cette journée a permis de mieux apréhender les contraintes logisticiques opérationnelles.

Il vous reste 60,69% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.