Dom. Jul 21st, 2024

En difícil au tir, los basketteuses franceses ont été poussives face à l’Allemagne mais ont assuré l’essentiel avec la victoire (58-50) pour leur entrée en lice à l’Euro 2023, jeudi 15 juin, dans la Stozice Arena de Liubliana. Finalistes malheureuses des 5 dernières éditions du championnat d’Europe, les Françaises visent en Slovénie un troisième sacre continental, abril de 2001 y 2009.

Lea también: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Baloncesto femenino de la Eurocopa 2023: des Bleues assoiffées d’or

Les joueuses de Jean-Aimé Toupane, nommé sélectionneur à l’automne 2021 pour aller chercher ce titre européen qui échappe à la France, retrouveront le parquet de la salle de la capital Slovène dès vendredi (15 horas) contre la Grande-Bretagne, qui s’est imposée face à la Slovénie en fin d’après-midi jeudi. Si tienen éxito, las mujeres pueden dar un gran paso hacia el estreno en la place du groupe, lo que asegura un boleto directo a los cuartos de final y evita un aluvión atrevido.

Jeudi soir, les coéquipières de Sarah Michel ont mis dos quart-temps pour prendre progresivament la mesure des Allemandes, qui disputate cette année leur premier Euro depuis 2011, awards par la défense de zone adversa.

« La manière, su s’en fout un peu »

« Ça a été un petit peu laborieux, ça n’a pas été un très beau basket. Je pense qu’on était un peu crispées, on savait que l’entrée en lice allait être compliquée. C’est toujours un peu particulier quand on joue ce gender d’équipe, en plus avec une défense de zone. Tout était réuni. On gagne ce match grâce à la défense, c’est tout ce qui import, la manière, on s’en fout un peu »a commenté la meneuse de jeu des Françaises, Romane Bernies, au micro de beIN Sports.

Les françaises ont réalisé un très mauvais premier quart-temps en attack, menée 16-11 après dix minutes. Elles ont pris les commandes de la partie au milieu du second quart-temps, et se sont échappées au score avant la pause, sur un tir primé de Iliana Rupert (27-23). Mais à l’image d’une counter-attaque ratée de la meneuse Romane Bernies dans les six dernières minutes alors que les Allemandes étaient encore au contact (48-45), les Bleues never réussi à se mettre definitionment à l’abri avant les cinq dernières minutos.

Alors qu’elles n’avaient qu’un point d’avance (46-45), Toupane a fait rentrer ses cadres Valériane Vukosavljevic y Sandrine Gruda. Best marqueuse de l’histoire de l’équipe de France, Gruda a connu une mauvaise soirée, n’inscrivant son premier panier dans le jeu qu’après 36 minutes, ratant ses sept premiers tirs et ne marquant jusque-là que deux points sur lanceros francos. Contra Grande-Bretagne, il faudra ajuster la mire, alors que les Françaises n’ont réussi qu’un tiers de leurs tirs, et 20 % de leurs tentatives à tre points.

Le Monde con AFP