Lun. Jun 17th, 2024

Les lycéens en savevent quelque eligió: il n’y a rien de pire que le tournoi de tennis de Roland-Garros pour bouleverser un planning de révisions, voire tuer dans l’œuf la volonté de s’y mettre. En un billet sur France Inter, el reportero Redwane Telha relató los peligros de los Internationaux de France: « He abandonado por completo las revisiones de matemáticas hasta el final de Nadal-Soderling. Resultado: 9 au bac pour moi et 6-4/6-2/6-4 pour Nadal. »

Ce qui est vrai pour le bachelier l’est tout autant pour le salarié. Déboulant généralement sur les écrans fin mai, en même temps que les beaux jours, le tournoi sur terre battue, dans sa version télédiffusée, peut vite se transform en vortex préestival. Jusqu’en 2020, guarder Roland-Garros tout en travaillant relevait néanmoins d’une forme de clandestinité acrobatique. El teléfono inteligente consulté aux toilettes ou la fenêtre de streaming ouverte en douce sur le bureau de l’ordi permettaient de suivre, en ralentissant parfois les servers de votre boîte, un cinquième set super accroché entre un Français sorti des qualifs et un Serbe au mental d ‘acier (l’éternel nueva versión de David contre Goliath, sauf que, là, en general, c’est Goliath qui gagne). Désormais, c’est entre deux visios qu’on scrute les espoirs tricolores.

Si yoartículo L3121.1 du code du travail especifica que « la duración del trabajo efectivo es el tiempo en que el salario está a disposición del empleador y cumple con sus directivas sin poder abandonar libremente las ocupaciones del personal », dans les faits, depuis l’épidémie de Covid-19 et la massification du télétravail, il n’a jamais été aussi simple – et tentant – de s’abbandonner à l’hipnosis ocre. Il faut dice que el tournoi de la porte d’Auteuil funciona un peu comme un caillou de crack. Une simple prise de quelques jeux, au détour par exemple d’une pause repas, suffit à vous faire plonger pour tout l’après-midi.

Moral tautológica

El preuve: je suis là, chez moi, con mi minishort à la Andre Agassi, prenant en ruta el partido de Benoît Paire contra Cameron Norrie. Nous en sommes au 4Y set, l’Anglais mène 5-1 (2 sets a 1 para Benoît Paire). Alors que ses balls semblent amantées par la bande du filet, el tenista francés pète un plomb: «La putain de sa mère! » Ne vous fiez pas aux apparences, Benoît Paire va mieux. Avant la rencontre, par le biais des réseaux, il avait donné rendezvous à son public pour «kiffer». Avec un argumentaire bien rodé, l’enfant terrible du tennis français s’est également répandu dans la presse, répétant qu’il s’était acheté une conduite. « J’ai arrêté de sortir, de faire la fête et boire de l’alcool »déclarait-il dans Oeste-Francia.

Il vous reste 32,6% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.